actualites

 

SDA BIZERTZE MENZEL BOURGUIBALe périmètre d’étude du SDA de Bizerte-Menzel Bourguiba se distingue par son contenu hiérarchisé et fonctionne autour de son armature articulée autour d'un centre principal à savoir la ville de Bizerte, d’un sous-centre principal constitué par la ville de Menzel Bourguiba et de quatre centres secondaires qui sont les villes de Zarzouna, Menzel Jemil, Menzel Abderrahmen et Tinja. Cette zone risque de subir dans un avenir plus ou moins proche de profondes mutations économiques et spatiales de nature à modifier le réseau urbain.Elle fait face à des problématiques d’aménagement qui détermineront son avenir entre stagnation et rayonnement. Le rôle du SDA sera de préparer les conditions spatiales des changements espérés et de déterminer les conditions de survie des équilibres territoriaux face aux pressions multiformes du développement économique, de la croissance démographique et des aspirations à la modernité.

Le scénario de pôle de croissance régional, retenu par le SDA repose sur l’objectif de valorisation des potentialités et atouts de l’agglomération qui maximiserait les effets d’entrainement des grands projets en cours sur le développement économique de l’agglomération de Bizerte-Menzel Bourguiba comme suit. :

  • l’agglomération de Bizerte-Menzel Bourguiba développera une forte attractivité grâce à une offre d'emplois directs importante dans les secteurs basiques et induits dans le reste des secteurs notamment le tertiaire de haut niveau ;
  • en matière d’offre d’habitat et de cadre de vie, de grands projets urbains intégrés émergeront et seront encadrés par un partenariat entre les collectivités, les organismes publics et les investisseurs privés ;
  • par leur envergure, certains projets prendront une dimension de « ville nouvelle », notamment sur les berges Sud du Lac de Bizerte et au nord de la ville de Bizerte ;
  • l’agglomération optera pour le renforcement de sa compétitivité internationale et se dotera d’un port de 3ème génération en mesure de capter des flux d’échanges méditerranéens et maghrébins. Elle engagera de grands projets sur le littoral et sur les emprises à récupérer en bordure du lac. Il s’agit ici de promouvoir l’image d’une agglomération réconciliée avec son Lac ;
  • Le rythme soutenu du développement économique engendrera une augmentation du trafic à un rythme comparable, ce qui induira la construction d’un viaduc doublant le pont mobile ;
  • Le développement du tourisme sur le littoral nord se réalisera avec tous les impacts dynamisant une urbanisation à long terme.

Pour parvenir à concrétiser les ambitions de ce scénario, les collectivités concernées opteront pour une maîtrise foncière préventive sur les terrains stratégiques à travers les outils appropriés, dont la constitution de réserves foncières et l’acquisition de terrains. La priorité sera donnée aux projets à caractère économique parfois aux dépens des espaces naturels, mais les collectivités mettront en œuvre des stratégies spécifiques permettant de préserver leur capital environnemental, moyennant des actions de compensation qui seront toujours possibles. C'est ainsi que les reliefs encadrant l'agglomération à l'Ouest devront être boisés.